Athlétique et expressif

Les Menorcans sont une race de chevaux encore assez jeune, qui n’a été reconnue officiellement qu’en 1989.

 

Race: Pura Raza Menorquina (PRM)
Groupe: Warmblut
Taille du bâton: 155 – 165 cm
Espérance de vie:  jusqu’à 40 ans
Couleur du pelage:  les sables, les chevaux blancs et les renards sont rares, voire indésirables
Caractère:  courageux, intelligent, fougueux et doté de nerfs solides
Allure:  rythmée, élégante, vive
Origine:  Minorque
Distribution:  principalement à Minorque, occasionnellement dans d’autres régions d’Europe
Convient pour:  Dressage et équitation de spectacle

Les chevaux de spectacle des Baléares

Ils restent dans la mémoire : les chevaux noirs profonds à la crinière luxuriante, debout majestueusement sur leurs pattes arrière. Ces nobles chevaux ont toujours fait partie intégrante d’une tradition séculaire dans leur pays d’origine, l’île espagnole de Minorque. Lors de festivités comme les “Fiestas de Menorca”, ils présentent la difficile leçon de la pesade en courant, c’est-à-dire en marchant sur leurs pattes arrière pendant des mètres, et sont encouragés et attendus avec impatience par des spectateurs enthousiastes. Aujourd’hui encore, les chevaux populaires sont presque exclusivement élevés sur leur île natale de Minorque. La plupart des quelque 3 500 animaux du monde entier s’y trouvent. Mais depuis quelques années, l’intérêt pour les fougueuses créatures à quatre pattes se développe également dans d’autres régions d’Europe.

Les Menorcains sont une race de chevaux assez jeune, qui n’a été reconnue officiellement qu’en 1989. Il est toutefois difficile de comprendre comment elle s’est développée exactement.

Cependant, comme l’île espagnole a été occupée par différentes cultures dans le passé, qui ont toutes amené leurs propres chevaux sur l’île, les influences des Arabes, des Berbères, des pur-sang anglais et des Lusitaniens sont très évidentes.

Les Minorquins sont considérés comme très courageux et intelligents

Belle, fière et intelligente

Les chevaux de Menorca ont une tête bien formée avec des oreilles relativement petites et un cou fort, qui est accentué par une belle crinière luxuriante. Les corps minces et athlétiques et les longues jambes aux articulations solides sont frappants. Ils ont un arrière-train extraordinairement fort, avec lequel ils présentent fièrement la pesade en cours. Cette leçon est donc également considérée comme une spécialité des amis ibériques à quatre pattes. En même temps, ils ont un physique assez filigrane, qui est en outre souligné par la longue queue. La caractéristique est aussi le manteau noir des beaux chevaux. Les menorcans – même s’ils sont nés marrons – ne sont reconnus que comme des chevaux noirs. Comme chez les Frisons, les insignes sont plutôt indésirables et ne sont acceptés que s’ils sont très petits.

Bien que les chevaux de Minorque soient connus pour leur tempérament fougueux, ils se montrent extrêmement volontaires pour travailler et ont des nerfs solides. Les Minorquins sont également considérés comme sensibles, amicaux et avides d’apprendre. Ces caractéristiques font des sportifs à quatre pattes des amis à naître des chevaux de spectacle. Non seulement ils maîtrisent la pesade courante avec une facilité incomparable. En raison de leurs allures parfaites et de leur type de cheval baroque, les leçons de dressage classique et de lycée apparaissent également gracieuses et élégantes. Sur l’île de Minorque, un style d’équitation très particulier s’est développé au fil des ans, le “Doma Menorquina”. Elle combine des éléments du style d’équitation anglais et ibérique et associe des éléments de dressage classique aux leçons du lycée.


Faits sur les chevaux

Le saviez-vous ? Pendant les traditionnelles “Fiestas de Menorca”, les beaux centimes conservent toujours leur tranquillité, même lorsque la foule est nombreuse et que le bruit est fort. En effet, ils ont été formés très tôt pour de telles situations.


Des ménorcans près de CAVALLUNA

Les chevaux aux pieds légers ont le rythme dans le sang, ce qu’ils ont habilement démontré à CAVALLUNA. Dans le spectacle actuel “World of Fantasy”, le beau Minorquin “Ximplet” se présente deux fois : en tant que compagnon animal du Cavalier rouge, il montre le chemin au protagoniste Tahin avec Mercedes Fernandéz – et impressionne par des leçons de dressage parfaitement montées. Le Pas de deux de Sebita Fernandéz avec sa petite amie Giulia Giona est une expérience émotionnelle. Comme fusionnés en une seule unité, les deux présentent un freestyle touchant dans l’arène, invitant le public à rêver.