“Hayawia… dans la langue ancienne de l’Orient, ce mot signifie force vitale primordiale. La force qui nous lie tous ensemble. Hayawia n’est ni tangible ni visible, mais il pousse le monde à vivre éternellement, chacun étant dépendant de l’autre – ensemble…”

Comme dans les Mille et Une Nuits

CAVALLUNA – “La légende du désert” invite le public à un voyage à travers l’immensité de l’Orient. La princesse du désert Samira, jouée par Kenzie Dysli, doit faire face à une tâche énorme : Renversée par son cousin maléfique Abdul, elle doit trouver les quatre Amazones des Eléments pour sauver son peuple du mal. Elle a un cheval sauvage à ses côtés – parviendra-t-elle à sauver son pays ?

L’histoire en un coup d’œil

La “légende du désert” est racontée par Nathan, qui rend visite à sa petite-fille à Grachtenbrook, en Hollande. Ensemble, ils s’immergent dans l’Orient magique, où la princesse Samira rencontre un cheval sauvage, les poneys lui sourient, les cavaliers prouvent leurs talents par des cascades audacieuses et les quatre Amazones des éléments démontrent leurs pouvoirs.